Notre vision de la micronutrition, les 4 piliers

L’état de bien-être global repose sur un équilibre entre les liens des 3 piliers de la santé.

Une vision holistique de la santé, qui s’appuie sur la micronutrition

Des besoins micronutritionnels qui varient tout au long de la vie

Aujourd’hui nous vivons en moyenne plus longtemps. Nous souhaitons donc voir nos enfants bien grandir, accompagner nos aînés pour bien vieillir et vivre en bonne santé tout au long de notre vie. Alors comment définir une bonne santé ?

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la santé comme « un état de complet bien-être physique, mental et social ». Cet état de bien-être est multifactoriel. Un déséquilibre de cet état peut avoir diverses causes et diverses conséquences. Prenons un exemple concret avec la douleur intestinale : cette sensation met en jeu des réactions chimiques similaires pour tous et pourtant l’origine de cette douleur peut être multiple (stress, troubles du transit, ballonnements…). C’est ce principe qui nous conduit à considérer le bien-être au travers d’une approche holistique.

Qu’est-ce qu’une approche holistique ?

Derrière la notion « holistique » se cache très simplement une démarche globale, qui prend en compte les multiples facettes du corps humain. L’étymologie permet de comprendre très vite de quoi il s’agit : en grec « holos » signifie « tout », « entier ». Au sein du Laboratoire LESCUYER, nous considérons cette approche comme fondamentale.

Ainsi, l’état de bien-être global et idéal de chaque individu repose sur l’harmonie entre les 3 piliers de la santé :

  • L’état psycho-émotionnel,
  • L’état énergétique,
  • Et l’état nutritionnel.

La santé, un équilibre instable

Cet équilibre est naturellement instable et fragile car le fonctionnement de notre organisme repose sur une multitude d’interactions, notamment avec l’environnement. Cet équilibre est également modifié par les besoins spécifiques liés à la croissance, aux situations de stress ou encore à l’activité physique. Ces interactions provoquent des réactions physiologiques auxquelles notre organisme doit s’adapter constamment.

Si l’un des 3 piliers de la santé est déséquilibré, des perturbations peuvent survenir et engendrer, à terme, des symptômes physiques. Ces symptômes sont des signaux envoyés pour nous prévenir d’un tel déséquilibre. Ainsi, des troubles digestifs ou maux de dos peuvent apparaître à la suite d’une situation de stress.

Les 3 piliers de la santé nous amènent à considérer que la micronutrition est essentielle à la santé, même si elle n’est qu’une partie de la réponse à apporter. En complément d’une bonne hygiène de vie, la micronutrition constitue un réel levier pour rétablir l’équilibre de cette balance interne. 

Les 4 piliers de la micronutrition

La nutrition est une science, la micronutrition en est une discipline, apparue de manière intuitive dans les années 60. A partir des années 90, des études scientifiques ont démontré deux points :

  • Les carences et déficits en micronutriments impactent la santé. Ils se traduisent par des ralentissements des réactions de notre organisme et des troubles qui peuvent conduire à des pathologies chroniques.
  • Combler ces carences et déficits en micronutriments est associé à un bénéfice pour la santé.

Ainsi, la micronutrition consiste à apporter des nutriments :

  • que notre organisme ne sait pas fabriquer,
  • qu’il ne fabrique pas en quantité suffisante,
  • ou qui ne sont pas apportés en quantité suffisante par l’alimentation.

Ces micronutriments sont indispensables à l’ensemble des réactions dans notre organisme et participent à la bonne assimilation, transformation et utilisation des macronutriments (protéines, glucides, lipides). Pour nous, la micronutrition repose sur 4 piliers qui correspondent à 4 catégories d’actifs fondamentaux :

  • Pilier N°1 : les micronutriments à proprement parler, c’est-à-dire les vitamines, minéraux, oligo-éléments, acides aminés et également les antioxydants comme les polyphénols.
  • Pilier N°2 : les ferments lactiques et fibres, qui agissent sur le microbiote intestinal. Le rôle de la flore intestinale a été démontré dans la digestion, l’immunité et bien d’autres fonctions de l’organisme.
  • Pilier N°3: les actifs qui jouent un rôle sur l’équilibre acido-basique. L’équilibre du pH est fondamental pour permettre les échanges et la transmission des informations entre les cellules. Nous consommons de nos jours trop d’aliments acidifiants. Il convient alors de rétablir l’équilibre acido-basique, en favorisant les aliments alcalinisants comme les légumes verts.
  • Pilier N°4 : Les acides gras polyinsaturés, en particulier les acides gras oméga-3 et certains oméga-6. Ces « bonnes graisses » ont un rôle indispensable dans les systèmes cardio-vasculaire, nerveux et immunitaire.

Une vision holistique

L’organisme humain est une structure complexe, dans lequel les organes et cellules interagissent grâce à divers mécanismes physiologiques. Le Laboratoire LESCUYER intègre cette vision holistique dans la création de ses compléments alimentaires pour qu’ils aident à soutenir les fonctions de l’organisme, en ciblant les différents mécanismes impliqués.

En savoir plus sur le Laboratoire Lescuyer

  1. Tout savoir sur la micronutrition

    Tout savoir sur la micronutrition

    La micronutrition est ainsi une approche naturelle, visant à combler chez chaque individu les carences en micronutriments qui entravent le bon fonctionnement de son organisme.

    en savoir plus
  2. Notre histoire

    Notre histoire

    La médecine à l’origine de notre histoire.

    en savoir plus
  3. Devenez acteur de votre santé avec le Laboratoire LESCUYER

    Devenez acteur de votre santé avec le Laboratoire LESCUYER

    Notre santé dépend de nous.

    en savoir plus