Renforcer le système immunitaire de l’enfant

Au quotidien, les enfants doivent faire face à de multiples infections. Rhumes, diarrhées, rhinite, allergie

Leur système de défense n’est pas suffisamment développé pour lutter contre les organismes pathogènes à l’origine de ces maladies. Or, dès la naissance, la paroi intestinale est soumise à de multiples germes issus de l’alimentation ou d’origine microbienne.

Le microbiote intestinal, un allié incontournable pour l’enfant

A l’âge adulte, le microbiote intestinal, également appelé flore intestinale, se compose de 100 000 milliards de micro-organismes vivants peuplant l’intestin. Ceci représenterait environ 2 kg de bactéries !1 Le côlon en est le plus densément peuplé. Citons par exemple la famille des lactobacilles subdivisée en Lactobacillus casei, rhamnosus ou encore acidophilus. Le microbiote intestinal, initié dès la naissance, dépend de multiples facteurs tels que l’alimentation, la génétique ou encore l’environnement. Il se complexifie, se diversifie et se stabilise à l’âge de 2 à 3 ans.

Chez l’enfant, la flore intestinale est un élément majeur pour son bien-être. Les micro-organismes interagissent entre eux, et indirectement avec les nombreux mécanismes physiologiques du corps. Tout comme chez l’adulte, ils participent aux fonctions du système digestif via la dégradation des composés alimentaires. Ils interviennent également sur le système de défenses naturelles.

La vitamine C, un micronutriment pour renforcer le système immunitaire

La vitamine C, ou acide ascorbique, contribue également au fonctionnement normal du système immunitaire, particulièrement pour les enfants de moins de 3 ans. Les apports nutritionnels conseillés sont d’ailleurs de 60 mg2 pour cette tranche d’âge.

La vitamine C s’avère nécessaire au bon fonctionnement du corps de l’ enfant en intervenant dans de multiples réactions. Puissant antioxydant, elle contribue à la santé des organes en stimulant la synthèse de collagène, composant essentiel des tissus. Les besoins augmentent en cas de pathologies telles qu’une fracture ou une infection, et selon les modes de vie.  

Garantir de bonnes défenses immunitaires avec des solutions santé

L’alimentation influence la composition de la flore intestinale. En effet, les aliments contenant des fibres solubles, tels que la banane, la pomme, les lentilles ou encore la pomme de terre sont intéressants pour aider au développement des micro-organismes. Les yaourts, contenant des Lactobacillus bulgaricus et Streptococcus thermophilus, peuvent également participer à cet enrichissement.  Pour maintenir cette relation harmonieuse portée par un microbiote intestinal sain, les probiotiques sont particulièrement intéressants pour l’enfant. Nous vous conseillons, pour les nourrissons et les jeunes enfants, de soutenir le développement du microbiote et de veiller à son bon équilibre.

La vitamine C, non synthétisée par l’organisme, est présente en plus ou moins grande quantité dans tous les végétaux. Il est donc primordial qu’un apport soit fait via l’alimentation quotidienne ou via des compléments alimentaires. Les enfants peuvent la retrouver, par exemple, dans les fruits rouges, les kiwis et le jus d’orange. Seulement, sensible à l’eau, à la chaleur, à l’air et à la lumière, la moitié de la teneur en vitamine C d’un aliment peut être perdue en 24 heures !3

Ainsi, une flore intestinale de qualité, couplée à des apports en vitamine C, préparera l’organisme de votre enfant à se défendre contre les multiples agresseurs.

  1. INSERM, Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale
  2. AFSSA, Apports nutritionnels conseillés pour la population française. 3e édition. Coordonnateur Ambroise Martin. Lavoisier 2001.
  3. ANSES, Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail

Pour en savoir plus sur la micronutrition chez l'enfant, découvrez aussi

  1. La croissance chez l'enfant

    La croissance chez l'enfant

    Saviez-vous qu’entre 4 et 10 ans, un enfant grandit en moyenne de 5 à 6 cm par an ?

    en savoir plus
  2. L’apprentissage, une phase essentielle pour l’enfant

    L’apprentissage, une phase essentielle pour l’enfant

    L’apprentissage chez l’enfant est intimement lié à son développement psychomoteur, intellectuel et social.

    en savoir plus
  3. Les vitamines et minéraux pour la vitalité de l’enfant

    Les vitamines et minéraux pour la vitalité de l’enfant

    L’enfance est une période clé où s’installe un besoin accru en énergie.

    en savoir plus