Les bienfaits de l'extrait de pépins de pamplemousse

Les extraits de pépins de pamplemousse (EPP) sont des préparations obtenues à partir du fruit de Citrus paradisi. Riches en flavonoïdes et en vitamine C notamment, ils possèdent des propriétés antimicrobiennes, immunostimulantes et antioxydantes. Ils peuvent être utilisés pour soutenir le système immunitaire.

  1. Défintion de l'extrait de pépins de pamplemousse
  2. L'histoire
  3. L'apparence de l'extrait de pépins de pamplemousse 
  4. Quels sont les bienfaits de l'extrait de pépins de pamplemousse ?
  5. Existe t-il des effets indésirables ?

Définition Extrait de pépins de pamplemousseDéfinition de l'extrait de pépins de pamplemousse? 1–2

Le terme pamplemousse provient du néerlandais « pompelmoes », pompel signifiant « épais » et limoes « citron ». Il est défini comme étant le « fruit comestible du pamplemoussier, qui se distingue par son volume et l'épaisseur de sa peau, mais dont la pulpe peu juteuse et acide fait qu'il ne se consomme guère que confit ou en confiture ».

Le terme de « pamplemousse » est trompeur. En effet, il peut désigner le fruit de deux espèces de Citrus. Dans le langage commun, il s'agit des fruits communément consommés dans l’alimentation. Cependant, ce terme désigne également le pamplemousse vrai (Citrus maxima), très peu rencontré en Europe. Ce nom vernaculaire est donc source inévitablement de confusions. Le véritable pamplemousse n’est pas la source des extraits de pépins de pamplemousse, mais le pomelo. Ce terme serait issu du latin « pomum-melo » signifiant pomme-melon. Le terme pomelo désigne le fruit de Citrus paradisi. Cet arbre provient de l'hybridation naturelle entre l'oranger (Citrus sinensis) et le pamplemousse vrai (Citrus maxima).

Le Citrus paradisi est originaire du sud-est de l'Asie et est très répandu en région méditerranéenne. L’arbre peut atteindre 6 à 12 mètres et présente une forme arrondie. Les feuilles et les fleurs sont semblables à celles de Citrus maxima. Les fruits se regroupent en grappes d'où son nom anglais de « grape-fruit ». Ils peuvent avoir différentes couleurs (vert, jaune ou rose…) selon les variétés. Ils se distinguent des pamplemousses vrais par une taille plus petite, un aplatissement aux deux extrémités, une peau plus fine et une chair moins amère et plus sucrée.

Histoire Extrait de pépins de pamplemousseL'histoire de l'extrait de pépins de pamplemousse? 1–3

Le pamplemousse, Citrus paradisi est un agrume subtropical découvert pour la première fois au 18ème siècle. C’est le Dr. Jacob Harich qui est à l’origine de la découverte de l’extrait de pépins de pamplemousse. Né en Yougoslavie en 1919, il migra ensuite aux Etats-Unis. Physicien et médecin, il fut lauréat du prix Einstein. Jardinier à ses heures perdues, il remarqua dans les années 80 que les pépins de pamplemousse présents dans son compost ne se décomposaient pas. A la suite de cette observation, il décida d'analyser la composition de ces pépins afin de comprendre l’origine de leur capacité à ne pas pourrir. Il mit alors en évidence la présence de composés à activité antimicrobienne dans l'extrait de ces pépins, les désignant à cette époque par les termes “antibiotiques naturels”. La poursuite de ces recherches par les instituts spécialisés a confirmé les activités antivirales, antibactériennes et antifongiques de l'EPP.

Apparence Extrait de pépins de pamplemousseL'apparence de l’extrait de pépins de pamplemousse ? 1,4

Extrait de pépins de pamplemousseLe pomelo est connu pour sa richesse en citroflavonoïdes, limonoïdes et vitamine C. Il est également très riche en minéraux. Les citroflavonoïdes sont présents en majorité dans le mésocarpe. Les limonoïdes, responsables de l’amertume, se retrouvent principalement dans les pépins et un peu dans le mésocarpe. La vitamine C, elle, se retrouve dans le mésocarpe et l’épicarpe.

L'extrait de pépins de pamplemousse (EPP) est obtenu par extraction de grandes quantités de pépins mais aussi de la pulpe et du mésocarpe du pomelo.

Les principaux citroflavonoïdes et la vitamine C précédemment évoqués dans la composition du pomelo sont retrouvés dans l'EPP. Le procédé de fabrication permet d’éviter l’extraction des limonoïdes dans les EPP. En effet, ces composés étant responsables d'amertume, le procédé de fabrication de l'extrait évite souvent leur obtention dans le produit fini. L'extraction est normalement réalisée avec de l'eau dans laquelle ils sont peu extractibles. Les citroflavonoïdes des EPP se composent notamment de naringine, d'hespéridine et de quercétine.

L’extrait de pépins de pamplemousse renferme aussi du tocophérol (vitamine E) qui agit comme antioxydant, de l’acide citrique qui assure la fixation de certains minéraux comme le calcium, le fer et le magnésium, des stérols qui sont vitaux pour le fonctionnement cellulaire et précurseurs de vitamines, et bien d’autres minéraux essentiels à l’organisme. 

Bienfaits Extrait de pépins de pamplemousseQuels sont les bienfaits de l'extrait de pépins de pamplemousse? 1,3,5-9

Les extraits de pépins de pamplemousse possèdent de nombreuses propriétés. Les études ont montré différents types de propriétés associées aux constituants des EPP : antimicrobiennes et virales, immunostimulantes et antioxydantes.

Citrobiol
Citrobiol
94% of 100
(285) 

Favorise la résistance de l’organisme

Je découvre

Activité antimicrobienne : C’est grâce notamment aux flavonoïdes et à la vitamine C que l’EPP a la capacité de disloquer la membrane bactérienne, libérant le contenu de la cellule dans les 15 min suivant la mise en contact.

Action antivirale : Si l’action de l’EPP est principalement microbienne, il peut être également actif sur certains virus. Ce seraient les bioflavonoïdes tels que la naringénine, la quercétine et l’hespéridine qui empêchent la réplication virale‌.

Actions antifongique et antimycosique : l’EPP agit sur les levures et les champignons en particulier sur toutes les souches de Candida et notamment les mycoses digestives. L’infection à Candida est souvent associée à la formation de biofilms inhibant l’action des traitements. La prise d’extrait de pépins de pamplemousse contribue à limiter la formation de ces biofilms de manière pérenne.

Propriétés antioxydantes : Les flavonoïdes sont connus pour leur capacité à neutraliser les radicaux libres‌. Les quercétines contribuent à protéger les cellules de la peroxydation des lipides, et l’hespéridine aide à protéger l’ADN du stress oxydatif‌. La naringénine semble également posséder une bonne capacité à piéger les radicaux libres. L’activité antioxydante de l’extrait de pépins de pamplemousse semble par ailleurs plus élevée sur les extraits glycérinés que sur les extraits hydroalcooliques‌.

Effets indésirables Extrait de pépins de pamplemousseExiste-t-il des effets indésirables? 1,10-14

Il est connu que le jus de pomelo peut interagir avec un certain nombre de médicaments : La principale interaction est l'augmentation des concentrations de médicaments dans le sang due à l'inhibition de l’enzymeCYP3A4 par les substances contenues dans l’agrume. L’ANSM (agence nationale de la sécurité du médicament) a publié une liste des médicaments concernés par les effets du pamplemousse. Les statines, par exemple, subissent l'action du jus de pamplemousse. Celui-ci augmente la biodisponibilité de nombreux médicaments en inhibant des enzymes spécifiques au niveau de l'intestin grêle et en entraînant ainsi une diminution de la phase de métabolisation. Les principes actifs imputés seraient certains citroflavonoïdes (quercétine et naringénine) et certaines furanocoumarines (bergamottine).

L’EPP possède peu de bergamottine, un des actifs responsable des interactions médicamenteuses. A ce jour, ni l’ANSM, ni l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) ne se sont positionnées officiellement sur une contre-indication ou une précaution d'emploi en rapport avec une complémentation en EPP et de potentielles interactions médicamenteuses.

RÉFÉRENCES

1. Retailleau Noémie. Les compléments alimentaires à base d’extrait de pépins de pamplemousse : propriétés et recommandations à l’officine. Published online 2016. Accessed October 22, 2020. http://nuxeo.edel.univ-poitiers.fr/nuxeo/site/esupversions/bbc6e245-5944-4ada-a209-8a4181edeae4
2. Lefief-Delcourt A. Le Pamplemousse, c’est Malin.; 2015. Accessed October 22, 2020. https://books.google.fr/books?hl=fr&lr=&id=kbmrDQAAQBAJ&oi=fnd&pg=PA4&dq=composition+extrait+de+pépin+de+pamplemousse&ots=_CYTCEhq2J&sig=fb1hXimWAZjGRucZpcf1t2VBRlo#v=onepage&q=composition extrait de pépin de pamplemousse&f=false
3. Onakpoya I, O’Sullivan J, Heneghan C, Thompson M. The effect of grapefruits (Citrus paradisi) on body weight and cardiovascular risk factors: A systematic review and meta-analysis of randomized clinical trials. Crit Rev Food Sci Nutr. 2017;57(3):602-612. doi:10.1080/10408398.2014.901292
4. Thouny J. L’Extrait de Pépins de Pamplemousse (EPP) et ses vertus. Published 2019. Accessed October 22, 2020. https://energie-sante.net/extrait-de-pepins-de-pamplemousse/
5. Dallas C, Gerbi A, Elbez Y, Caillard P, Zamaria N, Cloarec M. Clinical study to assess the efficacy and safety of a citrus polyphenolic extract of red orange, grapefruit, and orange (sinetrol-xpur) on weight management and metabolic parameters in healthy overweight individuals. Phyther Res. 2014;28(2):212-218. doi:10.1002/ptr.4981
6. Nahmias Y, Goldwasser J, Casali M, et al. Apolipoprotein B-dependent hepatitis C virus secretion is inhibited by the grapefruit flavonoid naringenin. Hepatology. 2008;47(5):1437-1445. doi:10.1002/hep.22197
7. Lyu SY, Rhim JY, Park WB. Antiherpetic activities of flavonoids against herpes simplex virus type 1 (HSV-1) and type 2 (HSV-2) in vitro. Arch Pharm Res. 2005;28(11):1293-1301. doi:10.1007/BF02978215
8. Moulin B. Extrait de pépins de pamplemousse - Vertus - Par une naturopathe. Published 2020. Accessed October 23, 2020. https://doctonat.com/extrait-pepins-pamplemousse-bienfaits-vertus/
9. Tsutsumi-Arai C, Takakusaki K, Arai Y, et al. Grapefruit seed extract effectively inhibits the Candida albicans biofilms development on polymethyl methacrylate denture-base resin. PLoS One. 2019;14(5). doi:10.1371/journal.pone.0217496
10. Lee JW, Morris JK, Wald NJ. Grapefruit Juice and Statins. Am J Med. 2016;129(1):26-29. doi:10.1016/j.amjmed.2015.07.036
11. Seden K, Dickinson L, Khoo S, Back D. Grapefruit-drug interactions. Drugs. 2010;70(18):2373-2407. doi:10.2165/11585250-000000000-00000
12. Bredon S. Extrait de pépins de pamplemousse et interactions médicamenteuses. Accessed October 22, 2020. https://www.oreka-formation.com/post/pamplemousse-et-interactions-medicamenteuses
13. Bailey DG, Dresser G, Arnold JMO. Grapefruit-medication interactions: Forbidden fruit or avoidable consequences? CMAJ. 2013;185(4):309-316. doi:10.1503/cmaj.120951
14. ANSM. Thesaurus des interactions médicamenteuses. Published online 2012:1-214. Accessed October 23, 2020. www.ansm.sante.fr

Afficher en Grille Liste

2 compléments alimentaires

par page

Les produits qui contiennent cet actif