Catégorie Système immunitaire

Zoom sur l’huile de foie de requin

capsule huile

L'histoire et les origines de cet engouement pour l'huile de foie de requin

Depuis des siècles, les pêcheurs du monde entier utilisent l'huile de foie de requin comme remède universel. Au Japon, en Scandinavie ou au Groenland, ils en font un traitement pour guérir de nombreux maux. Dans la médecine traditionnelle scandinave, et ce depuis les Vikings, l'huile de foie de requin a toujours eu une place de choix. Les peuples traditionnels du Pacifique, quant à eux, ont fait des requins un véritable symbole de protection.

Le célèbre écrivain américain Ernest Hemingway décrivait déjà en 1952 dans son roman « Le vieil homme et la mer » les bénéfices de l’huile de foie de requin sur la santé: “mais ce (l’huile de foie de requin) n’était pas pire que de se lever aussi tôt qu’eux, et c’était très efficace pour traiter les rhumes, la grippe et c’était bon pour la vue.”, témoignant de sa popularité auprès des pêcheurs des Caraïbes depuis des décennies.

C’est un médecin suédois qui, le premier, a constaté que l’alkylglycérol, une des substances de l’huile de foie de requin, avait une action positive. En 50 ans, de nombreux chercheurs ont mené des études sur les effets de l'utilisation de cette huile.

Une présence importante d’alkoxyglycérols

L’huile de foie de requin possède une concentration particulièrement importante d’alkoxyglycérols¹ (AKG) encore appelés alkylglycérols. Ce sont des substances naturelles que notre organisme fabrique en permanence mais en très petite quantité. On les retrouve dans les organes impliqués dans le système immunitaire.

La concentration d’alkoxyglycérols dans l’huile de foie de requin est la plus forte rencontrée chez un être vivant ! Parallèlement, les requins sont des poissons cartilagineux possédant un système immunitaire étonnamment performant.

L'huile de ce poisson contient également du squalène, qui est quant à lui, exploité par l'industrie cosmétique (crème, baume, maquillage...)

A ne pas confondre avec l’huile de foie de chimère

Certains compléments alimentaires contiennent des alkylglycérols (AKG) extraits de l'huile de foie de chimère. Or, seule l’huile de foie de requin a fait l’objet d’une cinquantaine de publications parues sur les AKG. Par ailleurs, contrairement à l’huile de foie de chimère, il a été démontré que 4% des AKG de l’huile de foie de requin sont « métoxysubstitués », conférant à cette proportion des propriétés biologiques spécifiques.

Une pêche responsable avant tout

Le plus grand prédateur du requin est l’Homme avec une pêche qui peut fragiliser certaines espèces. Il est important de s’assurer que l’huile de foie de requin provienne d’espèces spécifiques de requins non menacées d’extinction. Cela explique pourquoi au Laboratoire LESCUYER nous ne proposons que de l’huile de foie de requin, issue d’une espèce de requin abondante, pêchée dans des zones sélectionnées (océans Atlantique et Indien). Nous n'utilisons qu'une seule espèce, le Squalus blainville (Longnose Spurdog) qui est recensée dans la liste de l'IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature). Cette espèce n'est pas menacée d’extinction2

Utilisée en cure de 2 à 3 mois, elle agit pour renforcer votre immunité.

Découvrir le complément alimentaire ALKOXYL !

Alkoxyl
Alkoxyl
95% of 100
(201

Contribue au fonctionnement normal du système immunitaire

Découvrir

¹Pugliese PT. et al. 1998 J. Altern. Complement Med. 4(1):87-99.
2Selon la liste rouge de l’IUCN (2016).

 

 

Ecrit par Laboratoire Lescuyer