Catégorie Système immunitaire

Pourquoi faire le plein de vitamine D au quotidien ?

femme-vitamine-d

C’est la vitamine du soleil par excellence ! Notamment parce qu’elle a besoin des rayons UV pour être synthétisée par le corps. Ses vertus sont nombreuses pour la santé. Retrouvez tous nos conseils pour éviter les déficits en vitamine D.

La vitamine D, une vitamine à part

La vitamine D est différente des autres vitamines. En effet, elle est la seule vitamine à posséder une double origine. D’une part, elle est apportée par l’alimentation (production exogène), d’autre part, elle est synthétisée par l'organisme (production endogène) sous l'effet des rayons du soleil, les UV. 

Fabriquée par la peau aux beaux jours, la vitamine D est stockée au niveau du foie, de la peau, des reins, de la rate, des muscles ou encore du tissu adipeux. Ces réserves sont ensuite utilisées pendant la période hivernale pour faire face à l'absence de luminosité naturelle.

La vitamine D joue un rôle important dans la constitution et la préservation de notre santé osseuse. Selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments (Anses), elle augmente les concentrations de calcium et de phosphore dans le sang en facilitant leur absorption par l’intestin et en diminuant leur élimination rénale. La vitamine D permet ainsi d'assurer une minéralisation optimale des tissus minéralisés (os, cartilage et dents) ; une contraction musculaire efficace, ainsi qu’une bonne transmission nerveuse et une bonne coagulation.

La vitamine D a aussi des effets positifs sur notre système hormonal, notre système immunitaire et notre santé cutanée.

A noter : la capacité de l'organisme à synthétiser la vitamine D diminue malheureusement avec l'âge. Les personnes âgées souffrent fréquemment d’un manque de vitamine D, ce qui peut accélérer la perte osseuse et donc, favoriser le risque d'ostéoporose. Les nouveau-nés, les nourrissons et les femmes enceintes ont également des besoins accrus en vitamine D.

La vitamine D, un atout contre les infections hivernales

S'il y a bien une saison pendant laquelle nous avons besoin de vitamine D, c'est en hiver.  En effet, la vitamine D est une alliée précieuse pour éviter les virus respiratoires. L’effet préventif de la vitamine D sur les infections hivernales a fait l’objet de nombreuses études cliniques et de plusieurs méta-analyses. Les deux études les plus récentes* ont confirmé l’effet protecteur de la vitamine D sur l’organisme. A une condition toutefois : que la complémentation en vitamine D soit régulière. Prise à un rythme quotidien ou hebdomadaire, la vitamine D réduirait de 20 % le risque d’infection respiratoire aiguë. Les résultats sont encore plus probants pour les personnes présentant une déficience avérée en vitamine D. La prise d’une complémentation en cas de déficience forte est associée à un risque réduit de 70 %. Il a cependant été démontré qu’une prise unique au cours de l’hiver, reste inefficace sur la réduction du risque d’infection.

Les aliments contiennent de la vitamine D ?

La référence nutritionnelle en vitamine D est de 15 µg/j pour les hommes et les femmes adultes. En hiver, avec le manque d’ensoleillement, les carences peuvent être fréquentes. Une récente étude menée par l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a démontré que 100% des Français ont des apports insuffisants en vitamine D. Ce qui explique cette statistique ? Le fait que la vitamine D soit très difficile à trouver dans l’assiette.

En effet, le nombre d'aliments contenant une quantité significative de vitamine D est limité. Comme l’indique l’ANSES, ces teneurs sont par ailleurs étroitement liées à la présence de matières grasses dans les aliments, la vitamine D étant liposoluble.

Heureusement, certains aliments restent de belles sources de vitamine D comme l’huile de foie de morue, le hareng, les maquereaux, les sardines, le saumon et tous les poissons gras en général. On trouve également de la vitamine D dans les produits laitiers, le chocolat noir, les œufs et les champignons de Paris.

Comment combler le manque de vitamine D au quotidien ?

Pour toutes les raisons évoquées, il est donc essentiel de compléter vos apports en vitamine D de façon quotidienne. Surtout en hiver. Afin d’évaluer vos besoins, vous pouvez faire un dosage sanguin en vitamine D et demander conseil à votre médecin.

Les compléments alimentaires sont souvent recommandés pour combler  les déficiences. Préférez la vitamine D sous forme liquide et veillez à choisir un supplément qui renferme uniquement de la vitamine D. Le Laboratoire Lescuyer propose un flacon compte-gouttes de VITAMINE D3 400 UI qui peut être utilisé par toute la famille. De haute qualité et d’origine  naturelle, elle est parfaitement biodisponible. Avalez une goutte par jour, pure ou sur un support alimentaire gras pour en faciliter l’absorptiond’octobre à avril.

Attention aux malentendus. La luminothérapie peut facilement être assimilée à la sécrétion de vitamine D. Or, contrairement à la lumière naturelle du soleil, la lumière émise par une lampe de luminothérapie est artificielle et donc, totalement dépourvue d'UV.

*1. Martineau, A.R., et al., Vitamin D supplementation to prevent acute respiratory tract infections : systematic review and meta-analysis of individual participant data. BMJ, 2017. 356 : p. i6583.

2.Bergman, P., et al., Vitamin D and Respiratory Tract Infections : A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. PLoS One, 2013. 8(6) : p. e65835.

 

Vitamine D3 400 UI
Vitamine D3 400 UI
94% of 100
(359

Rechargez votre organisme en vitamine D !

Découvrir

 

Ecrit par Nathalie Ballesteros