Les bienfaits de l'acérola

Originaire des Petites Antilles et du nord de l'Amérique du Sud, l'acérola est l'un des fruits les plus riches en vitamine C naturelle. Cette vitamine possède des propriétés antioxydantes, aide à réduire la fatigue et contribue au bon fonctionnement du système immunitaire.

L'acérola, fruit de l'arbre du même nom, est renommé pour sa très forte teneur en vitamine C qui fait de lui un allié idéal en cas de fatigue ou de surmenage, mais aussi pour lutter contre les infections hivernales en aidant à stimuler le système immunitaire. D’où vient l’acérola, quels sont ses bienfaits ?

Accédez directement aux différentes sections en cliquant ci-dessous.

    1. Définition de l'acérola
    2. Quelle est l'histoire de l'acérola ?
    3. Apparence et composition
    4. Quels sont les bienfaits de l'acérola ?
    5. Acérola : existe t-il des effets indésirables ?Acérola

Définition AcérolaDéfinition de l'acérola

L’acérola est un fruit comestible ressemblant à une cerise, issu d'un arbuste sauvage, l’acérola (Malpighia glabra). Ce buisson d’origine sud-américaine est cultivé dans les régions tropicales et subtropicales telles que l’Amérique du nord, l’Amérique centrale, l’Amérique du sud, et les iles caraïbes. Le fruit de cette plante est également appelé cerise de la Barbade ou fruit d'acérola. Ce « super » aliment est intéressants sur le plan nutritionnel, car il contient de grandes quantités de vitamine C notamment.

Histoire AcérolaQuelle est l'histoire de l’acérola ? 1 

L'acérola a été consommé de tout temps par les Indiens d'Amazonie, notamment en cas de diarrhées, dysenterie et troubles hépatiques. Les conquistadores espagnols ont découvert les vertus de ce fruit dès le XVIe siècle et ce sont eux qui lui ont donné le nom d'acérola.
L’étymologie n'est pas précise : le nom de cette plante viendrait de "cerise de l'érable", ou "cerise de table", ou encore du mot arabo-andalou azza 'rúra. Le nom scientifique Malpighia glabra lui fut attribué au XVIIIe siècle par le naturaliste suédois et fondateur de la nomenclature binominale Carl von Linné, en hommage à un médecin, naturaliste et botaniste italien du XVIIe siècle, Marcello Malpighi. Le nom de l’espèce vient de l’adjectif latin « glaber » (glabre) en allusion à l’aspect lisse de la surface des feuilles.

L'acérola a très rapidement été utilisé par les navigateurs pour prévenir les risques de scorbut, maladie mortelle liée à une carence en vitamine C. Mais ce fruit n'a fait l'objet de véritables recherches scientifiques qu'à partir des années 1950, où il a commencé à être utilisé comme complément alimentaire.

Apparence AcérolaApparence et composition de l’acérola   2 

La baie d’acérola est issue d‘un arbuste à feuilles semi caduques et pouvant aller jusqu’à 5 m de hauteur. Les troncs font un diamètre d’environ 10 cm. Il produit des fleurs rosées à rouges et des fruits en forme de cerise de 1 à 2 cm de diamètre de couleur rouge avec un gout acidulé. Les fruits contiennent un taux élevé de vitamine C (20 à 30 fois supérieur à l’orange). La quantité moyenne de vitamine C est de 1,8 g par 100 g de pulpe d’acérola, avec des niveaux oscillants entre 1 et 2,3 g par 100 g de pulpe. Les fruits sont récoltés verts lorsque le taux de vitamine C est maximal. Ils contiennent également des vitamines A et B, des flavonoïdes, des caroténoïdes, des polyphénols et des minéraux tels que le calcium et le phosphore et des fibres végétales.

L'acérola est très sensible à la chaleur. Il est donc nécessaire de prendre plusieurs précautions lors de sa conservation et de sa transformation. Une fois les fruits récoltés, l'extraction du jus et sa transformation doivent se faire sur le lieu même de la récolte. Ensuite, le jus est concentré par lyophilisation.

Bienfaits AcérolaQuels sont les bienfaits de l’acérola? 1,3 

L’acérola est célèbre pour son exceptionnelle teneur en vitamine C, ce qui lui confère de nombreux bienfaits. On peut noter un effet anti-fatigue, la vitamine C étant reconnue pour aider à renforcer le système immunitaire, booster les défenses naturelles et fortifier en cas de stress ou de surmenage.

Les principaux signes d’une déficience importante en vitamine C sont d’ailleurs la fatigue et la baisse de tonus, qui surviennent bien souvent à l’arrivée de l’hiver, ou lors d’une alimentation pauvre en fruits et légumes. Une complémentation en vitamine C peut dès lors s’avérer utile. De plus, les besoins en vitamine C sont accrus dans certaines situations particulières (fracture, infections) mais également en fonction des modes de vie (activité physique intense, consommation excessive d'alcool, tabagisme). Une consommation d’acérola peut donc être bénéfique.

On peut également noter une action antianémique car la vitamine C a la faculté de faciliter l’absorption du fer dans l’organisme, principalement le fer non-héminique d’origine végétale. L’anémie en fer est une carence fréquente dans les pays industrialisés, surtout dans la population féminine. Afin que la prise de vitamine C soit bénéfique pour l’absorption du fer, il faut qu’elle soit prise au moment des repas.

La vitamine C a évidemment une action antioxydante, et va protéger les cellules contre les radicaux libres, néfastes pour l’organisme en raison de leur fort pouvoir oxydant. La vitamine C préserve ainsi les cellules du vieillissement prématuré.

Acérola : effets indésirablesAcérola : existe-t-il des effets indésirables ? 1,4 

De manière générale, les données de la littérature ne rapportent pas deffets indésirables imputables à la prise dacérola. La consommation d’acérola est donc parfaitement sûre aux doses recommandées. De fortes quantités d’acérola peuvent néanmoins provoquer des effets secondaires tels que diarrhée, nausée et dyspepsie (douleur abdominale).

 

  1. L’Acerola - Bienfaits (Infections), Posologie, Associations, Intérêts. Accessed October 6, 2020. https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=acerola_ps
  2. Malpighia glabra - Monaco Nature Encyclopedia. Accessed October 7, 2020. https://www.monaconatureencyclopedia.com/malpighia-glabra/?lang=fr
  3. Motohashi N, Wakabayashi H, Kurihara T, et al. Biological activity of Barbados cherry (Acerola fruits, fruit of Malpighia emarginata DC) extracts and fractions.Phyther Res. 2004;18(3):212-223. doi:10.1002/ptr.1426 
  4. Anses. Vitamine C ou acide ascorbique | Anses - Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Published 2019. Accessed August 27, 2020. https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-c-ou-acide-ascorbique
Afficher en Grille Liste

4 compléments alimentaires

par page

Les produits qui contiennent cet actif