Les bienfaits du ginkgo biloba

Le ginkgo est un arbre dioïque fréquemment cultivé dans les parcs et les jardins. Il est riche en composés phénoliques, minéraux, vitamines du groupe B et vitamines C et E.

Le ginkgo biloba, également appelé « arbre aux milles écus » est originaire d’Asie. Sorte de fossile vivant, il serait présent sur notre planète depuis plus de 300 millions d’années. Il est aujourd’hui cultivé et ses feuilles sont récoltées et utilisées à des fins thérapeutiques notamment pour sa richesse en flavonoïdes. Il aurait une action sur la microcirculation sanguine et agirait sur les fonctions cognitives.

  1. Définition
  2. Histoire
  3. Quelle est l'apparence du ginkgo biloba ?
  4. Quels sont les bienfaits ?
  5. Existe-t-il des effets indésirables ?

Définition ginkgo bilobaDéfinition

Le ginkgo biloba L. est l’unique représentant de son ordre, de son genre et de la famille des Ginkgoaceae. Pouvant vivre près de mille ans, il présente une longévité exceptionnelle, grâce, notamment aux composés actifs qu’il contient.

Cet arbre majestueux est originaire du Sud-est de la Chine, plus précisément des monts Tianmusham. Il est d’ailleurs symbole de sagesse dans de nombreux pays asiatiques. On le retrouvera plus tard, au 18-ème siècle, en Europe. Il trouve rapidement sa place dans la Pharmacopée grâce à ses nombreuses vertus. En effet, les graines et les feuilles contiennent plusieurs ingrédients actifs. Il est ainsi connu pour son pouvoir antioxydant naturel ce qui lui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire et de préserver les fonctions cognitives. D’autres composés, auraient un effet bénéfique sur la circulation sanguine, essentielle au bon fonctionnement de nombreux organes. Ainsi, les extraits de gingko biloba présentent un intérêt certain et entre dans la composition de nombreux compléments alimentaires.

Histoire ginkgo bilobaL'histoire

Cet arbre majestueux est probablement l’une des plantes les plus anciennes, il est considéré comme un arbre panchronique, Darwin l’a même qualifié de « fossile vivant ». Il est cultivé depuis cinq mille ans probablement du fait de sa grande résistance à la pollution, aux champignons, aux parasites et maladies. Il a démontré sa force dans le bombardement d'Hiroshima où il fut la première espèce végétale à réapparaitre, prouvant aussi sa résistance aux agents mutagènes. Les noyaux des fruits du ginkgo, uniquement produits par les arbres femelles, sont utilisés depuis fort longtemps en médecine traditionnelle chinoise.

Des jeunes pousses furent rapportées en Hollande et c’est en 1730 que l’on retrouva le premier ginkgo biloba en Europe, dans le jardin botanique d’Utrecht. On le retrouvera ensuite dans les autres pays, en ornementation, le long des rues ou dans les parcs. Dans les années 1950, des chercheurs allemands ont commencé à étudier les effets thérapeutiques des feuilles de ginkgo et ont isolé plusieurs substances bioactives. En phytothérapie, l’utilisation de cette plante se fait sous forme de tisanes ou de teintures mère. Il est aujourd'hui cultivé afin d’obtenir des extraits standardisés rentrant dans la composition de comprimés, capsules ou gélules de différentes préparations.

Apparence ginkgo bilobaL'apparence

Le ginkgo biloba est un arbre faisant partie des conifères, il peut atteindre jusqu’à 30 à 40 mètres de hauteur, et son tronc parfois 4 mètres de circonférence. C’est une plante dioïque, ce qui signifie qu’il existe des arbres mâles et des arbres femelles. Les inflorescences mâles ont la forme de chatons cylindriques, contenant des sacs polliniques et assurent la reproduction. L'inflorescence femelle porte deux petits ovules libres, ovales, jaunes/verts qui, lorsqu'ils sont fécondés, produisent des drupes (fruits charnus à noyau tel que l’amande ou la pêche par exemple). Ils sont reconnaissables car ils présentent une odeur malodorante caractéristique lorsqu'ils sont écrasés.

Les fleurs apparaissent au bout d’une vingtaine d’années. La période de floraison est de mars à avril. L'écorce évolue dans le temps, de brune à grise, de lisse à craquelée, puis sinueuse. Les feuilles de ginkgo sont vertes, de description typique puisqu’elles sont en forme d'éventail. Elles se composent de deux lobes, d’où son nom de biloba, pouvant faire dix centimètres de long. Elles sont caduques et changent de couleur à l'automne. En effet, elles prendront une couleur jaune vif formant un tapis jaune d’or à son pied en tombant. Ce qui lui vaut son nom de « l’arbre aux mille écus ».

Ses feuilles contiennent de nombreux composés d’intérêt. On retrouve les polyphénols (glycosides de flavonol), de nombreux flavonoïdes (dérivés de catéchines, procyanidines, etc.), des terpènes (lactones, sesquiterpènes et diterpènes tels que les ginkgolides A, B et C), et une petite quantité de tannins appelés proanthocyanidols. [1]

Bienfaits ginkgo bilobaQuels sont les bienfaits ?

De nombreuses études ont été réalisées sur l’extrait de ginkgo biloba. Les substances actives qu’il contient ont montré une efficacité sur les fonctions circulatoires. En effet, des chercheurs ont observé un effet protecteur sur les parois des vaisseaux sanguins et une action en tant que fluidifiant du sang, améliorant ainsi l’irrigation des organes.

Des résultats montrant des propriétés vasodilatatrices au niveau de la microcirculation, augmentant ainsi le tonus veineux ont également été observés. L’extrait serait donc indiqué dans la préservation des fonctions cognitives comme la mémoire ou en cas d’insuffisances cérébrales, retrouvées dans certaines pathologies [2].

De ce fait, l’extrait normalisé des feuilles de ginkgo est reconnu par la Commission Européenne et par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme traitement adjuvant « des symptômes de démence d'origine vasculaire ou dégénérative, incluant les pertes de mémoire, les troubles de l'attention et la dépression ».

A cela peut être ajouté le rôle potentiel du ginkgo biloba dans la réduction des dommages oxydatifs et de la réponse inflammatoire. En effet, sa richesse en flavonoïdes et en terpènes lui confère des propriétés antioxydantes qui aident à combattre les radicaux libres à l’origine des dommages oxydatifs et qui accélèrent le vieillissement des cellules de l’organisme [3].

Il a été également démontré, dans une étude clinique réalisée auprès de patients souffrant de troubles anxieux généralisés, que l'extrait de ginkgo biloba réduirait leurs symptômes d'anxiété. Il pourrait ainsi être utilisé pour aider à réduire l’anxiété. [4].

Effets indésirables ginkgo bilobaExiste-t-il des effets indésirables ?

Aux doses recommandées, le ginkgo biloba5 ne présente pas de toxicité. Les effets indésirables sont peu fréquents, ceux rapportés concernent des troubles gastro-intestinaux légers, des maux de têtes, des étourdissements ou des allergies cutanées.

De part ses propriétés anti-coagulantes, il est contre-indiqué chez les personnes sous traitement anti-coagulant (fluidifiants du sang), hémophiles ou s’apprêtant à subir une intervention chirurgicale.

Les substances actives pourraient avoir des interactions avec un grand nombre de substances et pourraient augmenter les effets de certains médicaments tel que l’aspirine ou diminuer, à l’inverse, les effets d’autres médicaments tel que les antiépileptiques, diurétiques etc. De ce fait, il est nécessaire en cas de prise de ginkgo de demander l’avis de votre médecin avant toute complémentation.

En l’absence de données, la prise de gingko biloba est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que chez les enfants.

BIBLIOGRAPHIE

  1. Liu, X.G., et al., Structure, synthesis, biosynthesis, and activity of the characteristic compounds from Ginkgo biloba L. Nat Prod Rep, 2022. 39 (3): p. 474-511.
  2. Stough, C., et al., Neuropsychological changes after 30-day Ginkgo biloba administration in healthy participants. Int J Neuropsychopharmacol, 2001. 4 (2): p. 131-4.
  3. Thanoon, I.A., H.A. Abdul-Jabbar, and D.A. Taha, Oxidative Stress and C-Reactive Protein in Patients with Cerebrovascular Accident (Ischaemic Stroke): The role of Ginkgo biloba extract. Sultan Qaboos Univ Med J, 2012. 12 (2): p. 197-205.
  4. Woelk, H., et al., Ginkgo biloba special extract EGb 761 in generalized anxiety disorder and adjustment disorder with anxious mood: a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. J Psychiatr Res, 2007. 41 (6): p. 472-80.
  5. VIDAL, Phytothérapie : Ginkgo. Janvier 2021.
Afficher en Grille Liste

1 complément alimentaire

par page

Les produits qui contiennent cet actif