Les bienfaits du chrysantellum

Le chrysantellum, également appelé camomille dorée, est une plante tropicale. Semblables à des chrysanthèmes, ses fleurs vont du jaune à l’orange. Le Chrysantellum americanum a été introduit dans la phytothérapie européenne, il y a environ 30 ans. Il est riche en composés phénoliques.

Le Chrysantellum (ou Chrysanthellum) est une plante originaire des régions montagneuses d'Amérique du Sud ainsi que des hauts plateaux d'Afrique. Cette plante est connue pour ses qualités hépato-protectrices et son action bénéfique sur le système circulatoire veineux. Elle possède également une activité cholérétique, un effet hypolipémiant, un pouvoir antioxydant.

Accédez directement aux différentes sections en cliquant ci-dessous.

Chrysantellum

Définition ChrysantellumDéfinition du chrysantellum

Il s'agit d'une plante herbacée de la famille des astéracées. C’est une plante annuelle aux nombreuses ramifications radiantes, partant de la base, donnant un aspect de touffe étalée sur le sol avant de se redresser aux extrémités. Elle mesure de 15 à 20 cm de hauteur avec une tige quadrangulaire, glabre et marquée de fines stries longitudinales. La plante ressemble dans son ensemble à la Camomille. Elle possède des feuilles lobées, des fleurs jaunes-orangées groupées en petits capitules (8-10 mm) de type radié à 1-2 bractées linéaires, des akènes (les fruits) ovoïdes plus ou moins comprimés à aile membraneuse.

Les extraits sont constitués par la plante entière, récoltée en fin de floraison. Les feuilles, les fleurs et les fruits présentant des vertus connues en phytothérapie. On peut consommer le Chrysantellum americanum sous forme de teinture mère, d’extraits secs, d’extraits fluides, de tisanes ou de gélules.

La plante renferme des flavonoïdes (aurones, chalcones, flavanones, flavones), des saponosides (chrysanthellines A et B), et des polyphénols, qui sont les molécules actives. Il semblerait que les flavonoïdes et les saponines fonctionnent simultanément : les saponines (facteurs tensio-actifs) tout en jouant leur rôle spécifique, facilitent le passage des flavonoïdes à travers la membrane cellulaire.

L'histoire du ChrysantellumL'histoire du chrysantellum

Chrysantellum est un diminutif de Chrysantemum, dérivant du mot grec « chrusos », l’or et de « anthemis », la camomille, d’où son surnom de « camomille d’or ».

Cette plante est originaire du Pérou et de Bolivie. C'est une plante des montagnes d’Amérique du Sud. Elle est également commune en Afrique où elle croît au bord des chemins, dans les friches et autour des habitations surtout dans les régions de hauts plateaux. Elle pousse particulièrement bien sur les sols latéritiques et silico-granitiques, et se développe dès la fin de la saison des pluies.

C'est un Antillais qui a importé en Afrique au 19ème siècle l'usage du Chrysantellum jusqu'alors seulement utilisé dans le nouveau monde, uniquement comme cicatrisant et pour traiter divers troubles intestinaux d'origine infectieuse ou non. Au Sénégal, la décoction est classiquement employée en bain de bouche en cas de douleurs dentaires et pour laver la tête en cas de céphalée. C’est à Couderc, en Afrique, que l’on doit la première approche scientifique. La plante est utilisée dans les troubles gastro-entéraux et l’hépatite au Nigéria, et contre les problèmes cardiaques au Ghana.

Bienfaits du ChrysantellumQuels sont les bienfaits du chrysantellum ?

La plante possède des propriétés hépatoprotectrices. Elle peut être employée dans l’accompagnement préventif ou pour supporter des affections hépatiques (comme dans des cas d’insuffisances de la sécrétion biliaire). L’effet antitoxique du chrysantellum sur le foie est particulièrement notable vis-à-vis du tétrachlorométhane et de l’alcool. Il permet une induction enzymatique de l’hépato protection, en agissant de manière significative sur l’enzyme hépatique cytochrome P450.

Chrysantellum possède des effets positifs sur la perméabilité et la fragilité capillaire, ainsi que sur la microcirculation périphérique, grâce à ses bioflavonoïdes. La plante pourrait avoir plusieurs points d’impacts : action anti-inflammatoire précoce par effet de contact et via les surrénales, induction lente d'une circulation de remplacement ou remaniement des membranes riches en vaisseaux sanguins. Il représente donc une bonne solution pour l’accompagnement des affections vasculaires (varices, hémorroïdes, troubles oculaires d'origine vasculaire). Grâce à sa richesse en flavonoïdes et en saponosides, qui lui confère une action veinotonique bénéfique sur le système circulatoire, il aide à soulager les jambes lourdes.

Enfin, Chrysantellum americanum possède des propriétés antioxydantes et anti-radicalaires, lié a sa teneur en bioflavonoïdes.

Chrysantellum : effets indésirablesChrysantellum : existe-t-il des effets indésirables ? [5] 

Le chrysantellum est contre-indiqué chez les enfants, les femmes enceintes et allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant de dyspepsie biliaire. Il est également déconseillé aux personnes présentant une allergie aux plantes de la famille des astéracées. Il n’y a pas d’effets secondaires rapportés aux doses utilisées dans les compléments alimentaires, et aucune toxicité n’a été répertoriée. Néanmoins, une prise trop importante peut provoquer certains effets indésirables bénins et passagers tels que des maux de tête, maux de ventre ou nausées. Ces intolérances mineures peuvent s'expliquer en partie par le pouvoir cholérétique de la plante. Il n’existe pas d’interactions connues avec des médicaments.

1. Jung S. Apport des drogues végétales dans la prévention des maladies cardiovasculaires liées à l’hypercholestérolémie. Published online 2005.
2. Ghédira K, Goetz P. chrysanthellum : chrysanthellum americanum (L.) Vatke (Asteraceae). Phytotherapie. 2017;15(5):304-307. doi:10.1007/s10298-017-1169-1
3. Pousset JL. Plantes Médicinales Africaines : Utilisation Pratique.; 1985. Accessed October 19, 2020. http://www.ethnopharmacologia.org/bibliotheque-ethnopharmacologie/plantes-medicinales-africaines-utilisation-pratique/
4. Girre L. Les Plantes et Les Médicaments : L’origine Végétale de Nos Médicaments.; 2006. Accessed October 19, 2020. http://www.ethnopharmacologia.org/bibliotheque-ethnopharmacologie/les-plantes-et-les-medicaments-lorigine-vegetale-de-nos-medicaments/
5. Jeong SC, Kim SM, Jeong YT, Song CH. Hepatoprotective effect of water extract from Chrysanthemum indicum L. flower. Chinese Med (United Kingdom). 2013;8(1). doi:10.1186/1749-8546-8-7
6. Lievre H, Guillot B, Reymond E. Effet antihépatotoxique normalisant la lipémie. Rev Jeune Med. 1984;7:1-8.
7. Brasseur T, Angenot L, Pincemail J, Deby C. Action antiradicalaire de flavonoides et d’extraits de chrysantellum indicum. Plantes Med Phyther. 1987;21(2):131-137. Accessed October 20, 2020. https://orbi.uliege.be/handle/2268/12826?locale=fr

Afficher en Grille Liste

2 compléments alimentaires

par page

Les produits qui contiennent cet actif