Les bienfaits de la bruyère

La bruyère callune se distingue de la bruyère des neiges (Erica) par sa floraison qui intervient en fin d'été et ses feuilles opposées en forme de petites écailles.

La bruyère est une plante médicinale reconnue et largement utilisée. Elle est principalement consommée sous forme d'infusions ou de décoctions. Cette plante présente de nombreuses propriétés biologiques. Elle a notamment une action diurétique, permet de limiter les gènes urinaires et favorise l’élimination. C’est un allié pour toutes les femmes ! 

Accédez directement aux différentes sections en cliquant ci-dessous.

Définition bruyèreDéfinition de la bruyère1,2Bruyère plante

La bruyère (Calluna vulgaris L.) de la famille des Éricacées est un sous-arbrisseau ou un arbuste de 30 à 90 cm de hauteur à feuilles persistantes, à rameaux brun rougeâtre courbés vers le haut portant des feuilles disposées sur quatre rangées longitudinales, serrées les unes contre les autres.
La bruyère est commune dans toute l’Europe, d’où elle est originaire, et en Afrique du nord. Elle a été introduite en Australie, au Canada et aux Etats-Unis. 

Les principes actifs se situent essentiellement dans les sommités fleuries, fraîches ou séchées. Cette partie de la plante est récoltée en période estivale et automnale puis est transformée ou séchée suivant la forme galénique utilisée.

Origine bruyèreL'histoire de la bruyère1,2

La bruyère commune est largement connue comme diurétique et anti-infectieux, constituant un allié de choix notamment pour les troubles urinaires. Selon l’Agence du médicament, Calluna vulgaris est traditionnellement utilisé pour favoriser l’élimination rénale de l’eau et comme adjuvant des cures de diurèse dans les troubles urinaires bénins.

Mélangée avec du genêt, elle fut couramment utilisée contre les rhumatismes, mais également comme diurétique, pour son action sur les infections des voies urinaires, sur l’intestin. Elle est également utilisée contre l’insomnie  

Où trouver la  bruyèreApparence et composition

Les fleurs, occasionnellement blanches, varient du rose pâle au rose violacé, sont de très petite taille et disposées en grelot. Le fruit est une capsule sphérique de 2 mm remplie de nombreuses graines.  

La période de floraison s'étend de juillet à septembre, selon la localisation, et l'espèce est pollinisée par une grande variété d’insectes, bien que le vent soit également un agent pollinisateur.  

Elle constitue généralement l'espèce dominante dans les landes sèchesElle pousse à l'état sauvage dans des milieux difficiles comme les falaises crayeuses et est souvent la seule plante qu'on y trouve. Rustique, la bruyère pousse très bien dans les régions froides. Elle supporte également la pollution atmosphérique de la ville et le bord de mer. 

Bienfaits de la  bruyèreQuels sont les bienfaitsdela bruyère?1,4–6  

C. vulgaris présente un large éventail de bienfaits dus à sa richesse en molécules actives, à savoir, des composés phénoliques, qui peuvent être présents en différentes quantités en fonction des conditions extérieures telles que le sol, le climat et l’altitude. Les principaux constituants chimiques de la bruyère sont des taninsdes flavonoïdes (quercétine) et des triterpènes (acide oléanolique, ursolique et bétulinique). 

En usage interne, la bruyère est un diurétique qui favorise l’élimination en augmentant le nombre de mictions. Qualifiée d’antiseptique urogénital, la bruyère est aussi utilisée pour ses propriétés dépurativesLa bruyère est employée en phytothérapie pour son action sur les cystites et est particulièrement intéressante dans le maintien d’un microbiote vaginal sain 

Cysticalm
Cysticalm
92% of 100
(158) 

Contribue au bon fonctionnement des voies urinaires

Je découvre

Le miel de bruyère présente les mêmes propriétés que les fleurs. 

Comme d’autres Éricacées, l’extrait sec alcoolique de bruyère riche en arbutine et en flavonoïdes des propriétés antioxydantesDes extraits issus des parties aériennes ont également montré des effets anti-infectieux, agissant contre certaines bactéries.

Par ailleurs, la quercétine issue de l’extrait de bruyère montre une activité inhibitrice de la monoamine oxydative (MAO), impliquée dans le catabolisme de la sérotonine. Elle va ainsi avoir une action sur la stabilisation de l’humeur, ceci explique son usage traditionnel dans les problématiques d’insomnie. Certains extraits de bruyère présenteraient une capacité à apaiser les réactions inflammatoires. 

Effets indésirables de la bruyèreExiste-t-il des effets indésirables ?1 

Il n’y a pas de toxicité connue pour les sommités fleuries de bruyère commune. De légers risques de nausées et de vomissements peuvent survenir chez les personnes présentant une sensibilité au niveau de l’estomac. 

RÉFÉRENCES

  1. Ghedira K, Goetz P. Bruyère commune:Calluna vulgaris (L.) Hull. ou Calluna vulgáris Salisb. (Ericaceae). Phytotherapie. 2013;11(1):52-55. doi:10.1007/s10298-013-0759-9 
  2. Descamps C, Moquet L, Migon M, Jacquemart AL, Brunet J. Diversity of the insect visitors onCalluna vulgaris (ericaceae) in southern France heathlands. J Insect Sci. 2015;15(1):130. doi:10.1093/jisesa/iev116 
  3. Madaus G. Lehrbuch der biologischen Heilmittel.Arch Pharm (Weinheim). 1938;276(1):55-56. doi:10.1002/ardp.19382760108 
  4. Pavlović RD, Lakušić B, Došlov-Kokoruš Z, Kovačević N. Arbutin content and antioxidant activity of some Ericaceae species.Pharmazie. 2009;64(10):656-659. doi:10.1691/ph.2009.9551 
  5. Saaby L, Rasmussen HB, Jäger AK. MAO-A inhibitory activity of quercetin fromCalluna vulgaris (L.) Hull. J Ethnopharmacol. 2009;121(1):178-181. doi:10.1016/j.jep.2008.10.012 
  6. Mandim F, Barros L, Calhelha RC, et al.Calluna vulgaris (L.) Hull: Chemical characterization, evaluation of its bioactive properties and effect on the vaginal microbiota. Food Funct. 2019;10(1):78-89. doi:10.1039/c8fo01910j 
Afficher en Grille Liste

1 complément alimentaire

par page

Les produits qui contiennent cet actif