Catégorie Vitamines et minéraux

Complément alimentaire grossesse : 3 actifs incontournables

Femme enceinte besoin en vitamines

Lors de la grossesse, les besoins nutritionnels de la mère augmentent car elle doit non seulement satisfaire ses propres besoins, mais également ceux du futur bébé. Ainsi, les besoins journaliers de certains éléments comme la vitamine D, la vitamine C, la vitamine B9, les omégas 3 ou encore le fer, augmentent fortement.

Vitamine D

La vitamine D se trouve dans l’alimentation et est produite par l’organisme sous l’action des rayons du soleil. Mais à quoi sert la vitamine D ?
Elle permet d’augmenter la capacité de l’intestin à absorber le calcium et le phosphore (1), participant ainsi à une bonne santé osseuse. De plus, elle contribue à de nombreuses fonctions de l’organisme comme le bon fonctionnement du système immunitaire. Elle n'est pas qu'une vitamine car elle est classée aujourd'hui parmis les hormones.
La population française est fortement déficiente en vitamine D car sa synthèse dépend de nombreux facteurs (saison, âge, habitudes quotidiennes...).
Une complémentation en vitamine D chez la femme enceinte est donc recommandée car elles peuvent avoir des besoins accrus pendant 9 mois. En effet des déficiences pourraient être responsables de retard de croissance ou de malformations du squelette chez l'enfant.

La vitamine C

La vitamine C se trouve dans tous les végétaux. Ses propriétés sont nombreuses, parmi elles, on peut noter sa contribution à renforcer le système immunitaire. De plus, la vitamine C aide à réduire la fatigue et permet d’augmenter l’assimilation du fer. Les apports nutritionnels conseillés en vitamine C sont de 110 mg/jour. Ces besoins augmentent dans certains cas comme pendant la grossesse. A savoir que l'organisme ne peut pas stocker d'importantes quantités de vitamine C, il est donc inutile d'absorder des doses importantes. Il est préférable d'avoir un apport régulier.

Le fer

Parlons justement du fer ! Cet oligo élément indispensable n’est pas synthétisé par l’organisme et doit donc provenir d’une source extérieure. Le fer participe notamment à la réduction de la fatigue mais également à la bonne formation des globules rouges.

Les oméga 3 également appelés acide linoléique font partie des acides gras polyinsaturés essentiels. Ils ne peuvent pas être fabriqués par notre organisme et doivent donc être apportés par notre alimentation.
Durant la grossesse les acides gras oméga 3 pourraient jouer sur le moral de la maman et éviter ainsi le baby-blues.
Chez le bébé, le développement du foetus entraîne la mise en place du système nerveux. Les acides gras oméga 3 contribuent alors à la formation des neurones et au transport du glucose dans le cerveau.

Source :

(1) Vitamine D, ANSES, https://www.anses.fr/fr/content/vitamine-d

 
Laboratoire LESCUYER
EXPERT EN MICRONUTRITION

Notre équipe médico-scientifique est composée de Docteurs es science, Pharmacien, Naturopathe, ingénieurs...