Menu

Votre panier est vide.

Il vous reste 50,00 € pour atteindre les 50,00 € d'achat et bénéficier des frais de port gratuits !*

Sommeil et nouvelles technologies

Un usage croissant des nouvelles technologies

sommeil

Télévision, jeux vidéo, internet, … sont autant d’interactions qui retardent l’heure du coucher et raccourcissent le temps de sommeil par nuit. De plus, la lumière vive des écrans dérègle la sécrétion de mélatonine (l’hormone du sommeil) et retarde l’endormissement. La mauvaise utilisation des nouvelles technologies par les Français impacte donc la durée et la qualité de leurs nuits. 

Les nouvelles technologies sont utilisées par la quasi-totalité des Français, et les statistiques révèlent un usage de plus en plus fréquent le soir1

  • 9 Français sur 10 s’adonnent aux nouvelles technologies le soir.
  • La télévision est surtout regardée le soir et près de 3 Français sur 10 la regardent au lit.
  • Plus d’un tiers des Français utilisent leur ordinateur, tablette, ou smartphone le soir dans leur lit.
  • 20% des Français ont leur portable ou smartphone en fonctionnement la nuit. Parmi eux, 64% se font réveiller par des messages durant leur sommeil.

Le sommeil, un besoin vital

Le sommeil est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. Indispensable à la croissance, au développement cellulaire et à la préservation des capacités cognitives notamment (apprentissage, mémorisation), le sommeil joue également un rôle clé dans la préservation de notre bien-être. 

En France, 4 personnes sur 10 sont concernées par les troubles du sommeil2. Difficultés d’endormissement, réveils multiples dans la nuit ou réveil trop précoce le matin, sont autant de perturbations qui ont des répercussions néfastes. Bien que les causes de ces troubles soient variées (stress, déprime, alimentation déséquilibrée…) et parfois méconnues, l’usage excessif des nouvelles technologies est un des responsables de ces dérangements.

Recommandations pratiques 

Voici quelques conseils pour réduire les mauvaises habitudes concernant l’usage des nouvelles technologies et ainsi préserver son sommeil : 

  • Privilégier des activités de détente comme la lecture d’un livre.
  • Eviter si possible de s’exposer aux écrans avant d’aller se coucher.
  • S’imposer des limites d’heure pour se déconnecter.
  • Mettre son portable en mode « silencieux » ou « avion » pendant la nuit.
  • Réduire le réglage de la luminosité de son écran le soir.

  

1 Enquête INSV – MGEN 2016 « Sommeil et nouvelles technologies », http://www.institut-sommeil-vigilance.org/wp-content/uploads/2016/03/RESULTATS_ENQUETE_INSV_MEGN2016.pdf

2Enquête INSV – MGEN 2012 « Sommeil et performance au quotidien »,http://www.institut-sommeil-vigilance.org/wp-content/uploads/2012/06/Enquete-2012-Performance.pdf