Catégorie Équilibre alimentaire

Les bienfaits du chocolat sur la santé

chocolat

Une source importante d’antioxydants

Le cacao est très riche en flavonoïdes, principalement la catéchine, l’épicatéchine et de la quercétine, ce qui lui confère des propriétés antioxydantes1.

Les antioxydants sont essentiels pour protéger les cellules de notre organisme contre les effets néfastes des radicaux libres, et permettent ainsi de conserver toute notre énergie et de limiter le vieillissement de nos cellules.

Un allié du système cardiovasculaire

Ces mêmes antioxydants contribuent à une meilleure élasticité des artères, ce qui contribue à une circulation sanguine normale2.

Des chercheurs de l’ESC (European Society of Cardiology), ont présenté en 2011 une méta-analyse de 7 études regroupant plus de 100 000 participants pour évaluer les effets de la consommation de chocolat sur le système cardiovasculaire3. Dans le groupe des personnes qui mangeaient le plus de chocolat, on notait une réduction significative des troubles cardiovasculaires, par comparaison avec celles qui en consommaient le moins.

Le chocolat est riche en minéraux

Le cacao présent dans le chocolat regorge de minéraux tels que : le phosphore, le magnésium, le fer, le zinc, le cuivre, le potassium

Peut-être moins célèbres que les vitamines mais tout aussi essentiels, les minéraux et oligo-éléments doivent être apportées en quantité suffisante à l’organisme. Ils ne fournissent pas d’énergie mais aident le corps à en produire.

Quel chocolat privilégier et en quelle quantité ?

Pour obtenir les bénéfices du chocolat, il faut privilégier les chocolats qui contiennent le plus de cacao. Le chocolat noir récolte à ce niveau la palme d’or !

Le chocolat blanc et le chocolat au lait ne possèdent pas les mêmes avantages nutritionnels que le chocolat noir et sont également plus riches en sucre. Le chocolat blanc ne contient d’ailleurs pas de de cacao, il est fabriqué exclusivement à partir de beurre de cacao.

Enfin, même si le chocolat noir est moins calorique que le chocolat blanc ou le chocolat au lait, il est raisonnable de le consommer avec modération.

 

1.Keen, C.L., J Am Coll Nutr, 2001. 20(5 Suppl): p. 436S-439S; discussion 440S-442S
2.EFSA Journal 2012 ;10 (7) : 2809.
3.Buitrago-Lopez, A., et al., BMJ, 2011. 343: p. d4488.

Ecrit par Laboratoire Lescuyer