Catégorie Oméga 3

Quels sont les bienfaits des oméga 3 sur l’organisme ?

Anchois qui nagent dans la mer

Les mérites des oméga 3 sont vantés depuis plusieurs années. Une consommation régulière et suffisante d’oméga 3 est recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé, quel que soit l’âge du sujet. Utilisés en complément alimentaire pour le cœur, les oméga 3 ont-ils de véritables vertus pour l’organisme ?

Qu’est-ce qu’un oméga 3 ?

Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés, appelés encore AGPI. Ces derniers contribuent activement à nombre de fonctions, à tous les âges et sont donc essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. S’ils sont naturellement présents dans notre corps, nous n’avons pas la capacité de tous les fabriquer.

Les oméga 3 ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme (ou en faible quantité) et doivent donc être apportés par l’alimentation.

Il existe principalement 3 formes d’oméga 3 :

  • L’acide alpha linolénique (ALA), indispensable que l’on trouve dans les végétaux
  • L’acide gras éicosapentaénoïque (EPA)
  • L’acide gras docosahexaénoïque (DHA), indispensable que l’on trouve dans les produits issus de la mer.

Les bienfaits des Omega 3 pour l’équilibre cardio‑vasculaire

Une consommation d’oméga 3 est nécessaire à tous les âges de la vie, qu’il s’agisse de l’enfance, troisième âge ainsi que pendant une grossesse. Des études scientifiques ont révélé l’importance de ces acides gras polyinsaturés dans de nombreuses fonctions de l’organisme.

Ainsi l’acide gras docosahexaénoïque (DHA) participe au bon fonctionnement des fonctions cognitives. De plus, cet oméga 3 contribue également au maintien de l’acuité visuelle.

Le duo DHA et EPA a une forte implication dans la fonction cardio‑vasculaire. En effet, des études scientifiques ont montré que ces oméga 3 participaient au bon équilibre de l’activité cardio‑vasculaire. Cet effet bénéfique non-négligeable est mentionné par l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) dans un rapport sur l’intérêt nutritionnel des oméga 3.

Des acides gras essentiels c'est idéal pour les enfants

Le cerveau des enfants est extrêmement sollicité car il se situe au carrefour de l’ensemble des apprentissages (la marche, le langage, l’habileté manuelle, les relations avec autrui, la conscience de soi et des autres…). Le développement du cerveau se caractérise par sa longue durée : 15 ans environ sont nécessaires pour que le cerveau atteigne sa taille adulte.
Ces lipides sont les principaux constituants des membranes cellulaires et, à ce titre, occupent un rôle primordial au niveau cérébral : la composition des membranes des neurones (cellules du cerveau) permet le bon fonctionnement des synapses, zones d’échange des informations. 

Ainsi, les oméga 3, possèdent de nombreux bienfaits. Chez l’enfant, le DHA joue un rôle primordial. Il contribue au fonctionnement normal du cerveau et participe ainsi :

  • à la formation des neurones,
  • aux mécanismes d’apprentissage,
  • au maintien d’une vision normale.

Oméga 3
Oméga 3
94% of 100
(766) 

Favorise l’équilibre cérébral et cardio-vasculaire

Découvrir

Sources : 

ACIDES GRAS DE LA FAMILLE OMÉGA 3 ET SYSTÈME CARDIOVASCULAIRE : intérêt nutritionnel et allégations, [Agence française de sécurité sanitaire des aliments] https://www.anses.fr/en/system/files/NUT-Ra-omega3.pdf

Ecrit par Laboratoire Lescuyer