L’apprentissage, une phase essentielle pour l’enfant

L’apprentissage chez l’enfant est intimement lié à son développement psychomoteur, intellectuel et social.

L’apprentissage chez l’enfant est une phase cruciale. Il est intimement lié à son développement psychomoteur, intellectuel et social. Communication, raisonnement et coordination découlent de cette étape clé par laquelle nous passons. Le cerveau est alors activement sollicité : au cours des premières années, il croît et crée des milliards de connexions. Il se stabilise ensuite à l’âge de 4-5 ans et se modèle tout au long de notre vie. Il est donc primordial d’apporter au corps les micronutriments essentiels à son bon fonctionnement dès l’enfance.

Des actifs de haute qualité pour « nourrir » le cerveau

Le développement cognitif fait partie intégrante d’un apprentissage optimal chez l’enfant. Il se mesure, par exemple, à travers divers mécanismes comme la mémoire, la compréhension, la réflexion, la numération ou le langage.

Des solutions santé existent pour assurer le bon fonctionnement de ces mécanismes : il s’agit des oméga 3. Ils sont déclinés sous trois formes : l’ALA (acide alpha-linolénique) retrouvé dans certains végétaux et converti par le corps en EPA(acide eicosapentaénoïque) et DHA (acide docosahexaénoïque). Ces deux derniers sont présents dans les poissons gras et les microalgues. Les acides gras oméga 3 sont nécessaires au développement et au fonctionnement de la rétine, du cerveau et du système nerveux1. Ils sont donc essentiels pour le bon apprentissage de l’enfant.  

D’autres actifs participent au développement cognitif d’un enfant. La synergie du magnésium et de la vitamine B6 contribue notamment au bon fonctionnement du système nerveux et au maintien de fonctions psychologiques normales. La vitamine B6 est liée à la production de dopamine, neurotransmetteur jouant un rôle essentiel dans le comportement de l’enfant2. Elle est conseillée pour l’enfant à hauteur de 0,6 à 1,3 mg par jour selon son âge.  Quant au magnésium, il régule certains métabolismes des tissus musculaires, cardiaques et nerveux3 impliqués dans l’apprentissage. Son apport nutritionnel conseillé (ANC) est fixé à 6 mg par jour et par kilogramme1. Un enfant de 7 ans pesant 38 kg aura donc besoin de 228 mg de magnésium par jour, et d’environ 0,6 mg de vitamine B6.

L’importance de l’alimentation pour un apprentissage optimal

L’alimentation participe au bon fonctionnement des fonctions cognitives car elle apporte à l’enfant des acides gras oméga 3 essentiels, non synthétisés par l’organisme. En effet, l’huile de noix, de colza ou encore de lin sont riches en acide alpha-linolénique (ALA). Maquereaux, sardines et saumon sont quant à eux riches en EPA et DHA. Les produits tels que la viande, les produits laitiers ou encore les œufs contribuent également aux apports quotidiens en oméga 3. Bien qu’ils aient des teneurs plus basses que les poissons gras ou les huiles végétales, ils sont généralement consommés en plus grande quantité par l’enfant.

La vitamine B6 se retrouve dans la viande, le poisson, la volaille et les produits céréaliers. Les oléagineux tels que les amandes, les noix de cajou ou encore les noisettes contribuent aux apports en magnésium.

Nous vous proposons ainsi des synergies d’actifs de haute qualité pour garantir un apprentissage optimal. Que ce soit par l’alimentation ou par des compléments alimentaires, il est nécessaire d’apporter à l’enfant des solutions santé qui contribueront à ses activités quotidiennes.

*ALA, acide alpha-linolénique
*EPA, acide eicosapentaénoïque
*DHA, acide docosahexaénoïque

  1. ANSES, Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail.
  2. Holman, P. 1995; Pyridoxine - Vitamin B-6. Journal of Australian College of Nutritional & Environmental Medicine 14(1):5-16.
  3. Dr Marianne Mousain-Bosc; La solution Magnesium.
  4. A. Martin et al. Apports nutritionnels conseillés pour la population française. Ed Lavoisier, Tec & Doc. 2001.

Pour en savoir plus sur la micronutrition chez l'enfant, découvrez aussi

  1. La croissance chez l'enfant

    La croissance chez l'enfant

    Saviez-vous qu’entre 4 et 10 ans, un enfant grandit en moyenne de 5 à 6 cm par an ?

    en savoir plus
  2. Renforcer le système immunitaire de l’enfant

    Renforcer le système immunitaire de l’enfant

    Au quotidien, les enfants doivent faire face à de multiples infections. Rhumes, diarrhées, rhinite, allergie

    en savoir plus
  3. Les vitamines et minéraux pour la vitalité de l’enfant

    Les vitamines et minéraux pour la vitalité de l’enfant

    L’enfance est une période clé où s’installe un besoin accru en énergie.

    en savoir plus