Notre pôle qualité vous parle

Découvrez toutes les étapes de production d’un de nos compléments alimentaires se présentant sous la forme d’un comprimé.

Limicol

De la plante au comprimé, partons à la découverte ensemble du quotidien de l’équipe qualité et réglementaire du Laboratoire LESCUYER.

Depuis la sélection de l’actif jusqu’au contrôle et conditionnement en passant par la fabrication, découvrez toutes les étapes de production d’un de nos compléments alimentaires se présentant sous la forme d’un comprimé.

Découvrez les différentes étapes et le rôle de chacune.

Étape 1 : Sélection de l’actif : sourcing

En amont, le pôle Recherche et Développement du Laboratoire LESCUYER identifie les actifs les plus pertinents qui entreront dans la composition de nos compléments alimentaires.

C’est à cette étape qu’intervient le service qualité qui va vérifier que cette matière première identifiée respecte totalement le cahier des charges rigoureux du Laboratoire LESCUYER. On appelle cette étape « la phase de qualification » d’une nouvelle matière : un parcours rigoureux commence alors…

Des vérifications documentaires poussées ainsi que des contrôles analytiques vont permettre de valider ou non la matière première. Dans le cas d’un extrait de plante, les informations suivantes vont être minutieusement vérifiées : l’espèce botanique, l’origine géographique, le niveau de pureté, l’absence de contaminants, l’existence d’un référentiel (Pharmacopée Européenne par exemple), etc. Une fois ces critères vérifiés au niveau documentaire, le pôle qualité décide ou non d’investiguer d’avantage pour s’assurer des informations transmises. Il fait alors appel à des prestataires analytiques indépendants pour vérifier certains critères qualité et ainsi obtenir des résultats fiables.

Une fois ce long processus de qualification terminé, alors la matière première peut être approvisionnée en quantité nécessaire pour la production. 

Étape 2 : Réception physique de la matière première

Les différents fournisseurs du Laboratoire LESCUYER sont soumis à un cahier des charges strict. Plusieurs critères de contrôle permettent de vérifier la conformité de la matière réceptionnée (aspect visuel, teneur en principes actifs, niveau de pureté, etc.).

Chaque extrait de plante réceptionné subit une étape préliminaire de quarantaine. Cette étape a pour objectif d’immobiliser et d’isoler la matière tant que tous les contrôles qualité n’ont pas été réalisés. Si les résultats sont conformes, alors cette matière peut être mise en production ou stockée selon les besoins.

Pour procéder à l’approvisionnement, nous exigeons de nos fournisseurs un certificat d’analyses : document qui reprend toutes les caractéristiques essentielles de la matière.

Étape  3 – La mise en fabrication

La fabrication des comprimés n’intervient donc qu’après une multitude d’étapes clés qui permettent de s’assurer en amont de la conformité des matières premières mises en œuvre.

La compression constitue une technologie très particulière qui nécessite un véritable savoir-faire. Voici les différentes phases relatives à l’étape de production des comprimés.

Chaque lot fabriqué se voit attribuer un numéro de lot unique. Ce numéro de lot sera consigné dans le dossier de lot : document exhaustif répertoriant toutes les phases de production (pesée des ingrédients, mélange, temps de mélange, force de compression…) et contrôles qualité ayant eu lieu pendant la fabrication.

De plus, un prélèvement systématique de tous les lots est conservé en échantillothèque (banque de collecte permettant de conserver physiquement chaque matière première en quantité suffisante pour procéder à une nouvelle analyse si besoin).

C’est le pôle qualité qui en assure la gestion : identification du lot, référencement et rangement. Ainsi chaque lot est précieusement conservé et permet d’assurer un haut niveau de traçabilité.

C’est également à cette étape que sont réalisées les analyses microbiologiques certifiant l’absence de germes pathogènes (flore totale, levures et moisissures). Si les analyses sont conformes alors le lot peut être libéré.

Étape 4 – Conditionnement de vos piluliers

S’en suit une étape de conditionnement, pendant laquelle les comprimés sont conditionnés c’est-à-dire répartis dans les piluliers selon un nombre déterminé d’unités par pilulier au moyen d’une compteuse qui va contrôler de façon automatique le remplissage.

Plusieurs contrôles de poids sont réalisés sur la ligne de conditionnement afin de vérifier les niveaux de remplissage et s’assurer de la conformité du poids de chaque pilulier.

C’est également à cette étape que le numéro de lot et la date de durabilité sont inscrits de manière définitive sur le pilulier, c’est la phase de codage. 

Étape 5 – Contrôles de conformité

Avant la mise en circulation des compléments alimentaires, nous effectuons de nouveaux contrôles pour vérifier la conformité produit fini. Le pôle qualité rédige un bulletin de conformité. Ce bulletin est édité et disponible pour chaque lot que nous commercialisons.

Étape 6 : Mise en circulation et suivi post-commercialisation

Grâce à tous ces niveaux de contrôle, nous vous garantissons un suivi de la traçabilité optimal et un niveau supérieur de sécurité alimentaire.

Une fois les compléments alimentaires commercialisés, notre traçabilité nous permet d’effectuer un suivi strict des lots et de gérer les éventuels retours de nos consommateurs. 

Notre infographie : 

INFOGRAPHIE

La charte qualité du laboratoire lescuyer c'est aussi

  1. Une charte qualité très stricte

    Une charte qualité très stricte

    Nous sélectionnons des matières premières essentiellement d’origine naturelle dont l’efficacité sur l’homme est reconnue.

    en savoir plus
  2. Nos contrôles et analyses

    Nos contrôles et analyses

    De nombreuses analyses et des contrôles rigoureux pour votre sécurité.

    en savoir plus
  3. Nos labels qualité

    Nos labels qualité

    EPAX et Friend of the sea : les 2 labels de notre oméga 3.

    en savoir plus